Un évènement remarquable dans les études sur Francysk Skaryna: la monographie d’Il’ja Lemeškin «Portrait de Francisk Skorina. Еn commémorant le 550e anniversaire de sa naissance (1470–2020)»

Nous sommes heureux de présenter la monographie qui vient de paraître: Илья Лемешкин – Ilja Lemeškinas – Il’ja Lemeškin. Портрет Франциска Скорины. К 550-летию со дня рождения книгоиздателя (1470–2020) / Pranciškaus Skorinos Portretas. 550-ąsias gimimo metines minint (1470–2020) / Portrait de Francisk Skorina. Еn commémorant le 550e anniversaire de sa naissance (1470–2020). Vilnius-Prague: Institut national de langue lituanienne; Cercle linguistique de Prague, 2020 (Travaux du Cercle linguistique de Prague nouvelle série, vol. 10). 300 p. ISBN 978-609-411-266-9, ISBN 978-80-87269-58-9.

Cet ouvrage, publié avec le soutien de la Chancellerie du Gouvernement de la République de Lituanie, de l’Institut de la langue lituanienne, du Cercle linguistique de Prague dans la maison d’édition Petro ofsetas (Petras Kalibatas, 1948-2019), résume les nombreuses années de recherche de I. Lemeškin (le lecteur peut trouver sur notre site ses articles sur la musca depicta, sur les sources de la Bible de Skaryna, sur les dernières années de la vie de Skaryna) et démêle l’enchevêtrement des nombreux problèmes d’études sur Francysk Skaryna. Malgré son titre, l’ouvrage est consacré non seulement au portrait proprement dit de l’éditeur, mais l’examine plus généralement, dans le contexte des réalités contemporaines de Francysk Skaryna lui-même. Par ailleurs, la monographie de I. Lemeškin est la première interprétation intégrale et conceptuelle (y compris l’approche structurelle et sémantique) des questions qui hantent de nombreuses générations de spécialistes sur Francysk Skaryna. Que signifient les «lettres» mz dans le coin gauche inférieur du portrait de Francysk Skaryna? Quel était son âge au moment du portrait? Que fait la mouche dans son portrait (oui, c’est bien une mouche, et non une abeille ou un papillon «idéologiquement corrects»)? Quelle était l’intention de Skaryna quand il a placé son portrait dans les deux livres de sa Bivlia ruska? Qui était l’auteur du portrait? Quelle image a servi de modèle pour la configuration du portrait? Où et dans quelles circonstances se trouvait l’imprimerie dans laquelle Francysk Skaryna éditait ses textes bibliques?

Le lecteur pourra trouver des réponses à ces questions et à bien d’autres dans la narration logiquement et soigneusement construite du «Portrait de Francysk Skaryna». Certains de ces arguments-maillons peuvent sembler problématiques, et tout le monde ne sera pas d’accord avec eux. Cependant, nous pouvons exprimer avec assurance que l’œuvre encyclopédique «Portrait …» deviendra non seulement le plus grand événement dans le domaine des études sur Francysk Skaryna, mais définira aussi son paysage à venir.

Laissons le lecteur suivre lui-même ce voyage fascinant sur les indices des «puzzles» de Skaryna! Nous ne dévoilerons pas ici ses péripéties et leurs résultats. Dans notre annonce, nous nous limiterons à un bref aperçu des sujets principaux du livre:

(1) L’historiographie scrupuleuse de problématique du portrait qui analyse l’histoire de ses impressions, leurs versions (avec le mz, la mouche à cinq / six pattes et sans ces éléments), leur conservation. L’auteur élucide la longue histoire du quiproquo, associée aux copies du portrait, qui a introduit de nombreuses erreurs dans les études sur Francysk Skaryna.

(2) L’analyse du portrait de Skaryna dans le contexte de développement de l’imprimerie, de la théologie et de la Bible elle-même qui permette notamment de définir le fameux «signet» de Skaryna (soleil / croissant) «dans le contexte des cultes de la Théotokos et Christ» et de clairement le distinguer du contexte notoire des «éclipses personnelles».

(3) «La lecture» de portrait de Francysk Skaryna dans le contexte des réalités tchéco-allemandes de la fin du XVe – la première moitié du XVIe siècle, de la sémantique de l’art de portrait, ainsi que des perturbations politiques reflétées dans la Bivlia ruska. Il s’avère que «notre» disgracieuse mouche appartient à la très noble famille de musca depicta de la Renaissance, dont les représentants «volent souverainement, s’assoient et bourdonnent de façon agaçante dans / sur de nombreuses chefs-d’œuvre de la Renaissance». Curieusement, l’auteur démontre l’actualisation des événements politiques et culturels à Prague dans la Bible de Skaryna. I. Lemeškin retrace aussi la connexion sémantique et syntaxique entre les colophons du premier incunable de Prague Psautier (1487), de la Bible de Prague (1488) et de la Bivlia ruska de F. Skaryna. Cette découverte révèle des emprunts textuels quasi-intégraux de la Bible de Prague de 1488 ce qui déplace l’accent de la Biblij Czěská, w Benatkach tištěná» (Venetia: Petrus Liechtenstein, 1506), précédemment mis en avant (P. Vladimirov et A. Florovsky) comme la source d’inspiration pour Francysk Skaryna, vers l’utilisation de textes de la Bible pražská (Praha, Staré Město pražské, 1488).

Nous sommes convaincus que le travail innovant et audacieux de I. Lemeškin suscitera un immense intérêt parmi les historiens, les historiens de l’art, les chercheurs sur la vie et l’œuvre de Francysk Skaryna, les bibliophiles et les spécialistes d’autres domaines. Déjà à peine sorti, il suscite l’engouement et anime les discussions. Cependant, cette étude élève les recherches sur Francysk Skaryna à un niveau d’excellence, offrant une interprétation holistique de son portrait (et l’ensemble du Bivlia ruska) dans le contexte de nombreuses sources de la fin du XVe – début du XVIe siècle.

À cet égard, nous voudrions souligner la large quantité de sources de la monographie de I. Lemeškin, son appareil bibliographique scrupuleusement élaboré, ainsi que la reproduction minutieuse des documents et des noms originaux. Cela, sans aucun doute, fait de cet ouvrage un baume précieux pour les chercheurs académiques et pour les amateurs de l’histoire.

La volonté de l’auteur de suivre l’esprit novateur de Francysk Skaryna est extrêmement convaincante: «La prérogative de F. Skaryna est de contribuer au développement de l’art contemporain, souvent provocateur, non conventionnel, dépassant les frontières du provincialisme». Cette volonté trouve sa suite logique dans le dernier chapitre intitulé «Les problèmes de l’effigie de Skorina, ou pourquoi il convient de renoncer à conférer les ordres de Skorina», démontrant une fois de plus à quel point son image est saisissante et contemporaine pour nous aujourd’hui.

On note également le design remarquable du livre de I. Lemeškin avec son impressionnant et riche appareil illustratif (86 illustrations et 6 annexes) et la contribution des plus grands artistes de notre temps. Ainsi, la participation inédite de l’éminent maître de l’avant-garde soviétique et du conceptualiste légendaire Ilya Kabakov nous encourage à considérer cette monographie comme étant un signe de la nature vivante et non conformiste de son héritage. La célèbre Mouche de Kabakov, qui provoquait l’art conservateur officiel, côtoie la musca depicta de Francysk Skaryna, et on peut ainsi voir la continuité du 16ème siècle à nos jours. Pour aller encore plus loin, l’auteur invite le lecteur étonné à «observer» cet insecte emblématique à l’aide d’une image en mouvement créée par l’artiste tchèque Teresa Unzeitigová et la metteuse en pages Gražina Kazlauskienė: nous pouvons visionner une sorte de «flipbook» en faisant défiler rapidement le bloc de livre.

Le double frontispice (son auteur est le célèbre artiste, graphiste et illustrateur tchèque Jiří Altman) permet de saisir la procédure de transfert d’une image du cliché au papier, révélant ainsi l’essence de la technique de la taille d’épargne à l’époque de Skaryna, ce qu’une fois de plus anime le sentiment de «présence» vivante du contexte historique.

Pour garder de l’intrigue aux futures lecteurs, nous ajouterons seulement que de nombreuses découvertes et agréables surprises vous attendent. Vous pouvez retrouver le livre de I. Lemeškin dans la librairie de l’Institut national de langue lituanienne, après avoir pris un rendez-vous. L’ouvrage est également disponible dans les autres bibliothèques. Ainsi, vous pouvez le lire déjà dans la Bibliothèque de Wrublewski de l’Académie des sciences de Lituanie.

 

Lire les versions françaises de la Table des matières, du Préface et du Résumé

Olga Shutova

Olga Shutova (aussi Volga Shutava) est une historienne et écrivaine biélorusse. Docteur en histoire (1997, thèse «La psycho-histoire américaine : l’école et la méthode »). En 1995-2007, maître de conférences et professeur à l’Université d’état de la Biélorussie. Domaines de recherches : Histoire intellectuelle, Historiographie, Histoire de la Biélorussie. Aujourd’hui, elle travaille principalement sur l’histoire intellectuelle et sur l’histoire de la Biélorussie du XVIe siècle, notamment sur la vie et l’œuvre de la grande personnalité de l’histoire biélorusse – Francysk Skaryna.