Olga Shutova. De nouveau sur Francysk Skaryna en Padoue: les nouvelles possibilités de lecture de documents anciens. Temps. Contexte. Circonstances. Assistance

Padoue. Deuxième de couverture. Frontispice. Bernardini Scardeoni, canonici Patavini, De antiquitate vrbis Patavii, & claris ciuibus Patauinis, libri tres, in quindecim classes distincti. Eivsdem appendix De sepvlchris insignibvs exterorvm Patavii iacentivm. Basileae: Nicolaum Episcopium Iuniorem, 1560. Libri III.
Publié en Anglais et Biélorusse dans Belarusian Review – Winter 2014, vol. 26, No. 4. P. 17-23; Spring 2015, vol. 27, No 1. P. 23 -28; Summer 2015, vol. 27, No. 2. P. 21-28.

Cet article attire à nouveau l’attention sur les documents de la défense doctorale de Francysk Skaryna à Padoue. La lecture approfondie de ces documents aide à combler certaines lacunes dans la biographie de Francysk Skaryna, par exemple l’heure exacte de la défense de Skaryna, les dossiers des autres candidats permet de mieux évaluer le cas de Skaryna et le voir dans un contexte de vie universitaire et de connaissances médicales dans l’Europe de la Renaissance.

La défense de Francysk Skaryna est entièrement conforme aux procédures bureaucratiques ordinaires et comporte, comme habituellement à l’époque, les trois étapes : Gratia, Tentativum, Privatum. Dans notre lecture, contrairement à ce qu’indiquent la plupart des chercheurs biélorusses, Privatum et Gratia n’ont pas été spécifiquement attribués à Francysk Skaryna, mais  sont les étapes de « routine » doctorale. Le premier examen, Gratia, représentait un appel au Saint Collège et une demande à la «miséricorde». Le deuxième, Tentativum, était l’examen blanc, qui était décisive pour savoir si le candidat reçoit un degré ou non. La dernière étape, Privatum (attention à la traduction – dans l’historiographie biélorusse, la traduction erronée de «privatum» comme «spécial» est répondue quasiment partout alors que on doit en réalité employer «privatum» dans le sens «personnel»), – était un examen pro forma, lorsque les candidats recevaient leurs insignes doctorales. Cependant, l’étude des coûts des diplômes, des nouveaux détails sur l’assistance et le contexte médical et philosophique des examens, permet d’apprécier la singularité du cas de Skaryna sous différents angles.

L’article explore également le problème de l’emploi de Francysk Skaryna en tant que secrétaire du roi du Danemark, affirmant que le célèbre Datia (ou Dacia) mentionné dans les actes de défense de Skaryna à Padoue était le Danemark.

Le séjour de Francysk Skaryna à Padoue a certainement été une étape importante pour sa carrière de médecin et pour son avenir en tant qu’imprimeur. L’étude des personnalités assistants à l’examen de Skaryna – trente-deux personnes au total – montre qu’au moins trois d’entre eux étaient très probablement (et dans le cas du célèbre scribe Bartolomeo Sanvito – certainement) impliqués dans des activités d’édition de livres. Des recherches ultérieures révèlent que le reverendus dominus Bartholomeus de S. Vito était en fait Bartolomeo Sanvito, le célèbre scribe padouan de la Renaissance , l’un des créateurs de l’écriture italique, un enlumineur et un antiquaire, lié à de nombreux humanistes italiens, tels que le célèbre imprimeur et éditeur Aldo Manuzio. Une telle « matérialisation » de l’examen de Francysk Skaryna peut permettre de mieux comprendre ses relations dans le monde de la culture de la Renaissance et ses raisons de devenir le pionnier de l’imprimerie dans son pays.

 

Lire l’intégralité en Anglais: Again About Skaryna in Padua: New Possibilities of Reading the Old Documents

 

Lire l’intégralité en Biélorusse: Ізноў пра Скарыну ў Падуі: новыя магчымасцi прачытання старых дакументаў. Час, кантэкст, абставiны i прысутныя

 

Lire l’intégralité en Russe: И вновь о Скорине в Падуе: новые возможности прочтения старых документов. Время, контекст, обстоятельства, присутствующие

Olga Shutova

Olga Shutova (aussi Volga Shutava) est une historienne et écrivaine biélorusse. Docteur en histoire (1997, thèse «La psycho-histoire américaine : l’école et la méthode »). En 1995-2007, maître de conférences et professeur à l’Université d’état de la Biélorussie. Domaines de recherches : Histoire intellectuelle, Historiographie, Histoire de la Biélorussie. Aujourd’hui, elle travaille principalement sur l’histoire intellectuelle et sur l’histoire de la Biélorussie du XVIe siècle, notamment sur la vie et l’œuvre de la grande personnalité de l’histoire biélorusse – Francysk Skaryna.